Des clés pour le combat spirituel : « le Malin n’est pas si malin » nous a dit père Pierre Protot

Suggestion-délectation-consentement ; trois mots pour expliquer comment le malin l’emporte sur notre désir de sainteté ! Suggestion : vous n’êtes pas encore dans le péché mais vous êtes tentés par le Malin. Délectation : vous y êtes presque. Consentement : game over ! Vous venez de perdre le combat ! A la différence de Jésus qui dans son humanité a vécu la tentation, s’ajoute pour l’homme dans sa relation au mal, une connivence faite de délectation et de consentement.

Merci Père Pierre pour cette catéchèse du 7 mars dernier sur l’entraînement du combat spirituel. Bien sûr, notre prêtre n’en est pas resté là : « le Malin n’est pas si malin », nous dit-il. Il se sert de la Parole – comme avec Jésus – et nous trouble au point de ne plus discerner ce qui nous rapproche de Dieu et ce qui nous en éloigne. Mais ses meilleurs atouts sont nos propres limites, nos faiblesses, nos blessures. Alors pour lutter, père Pierre Protot nous a donné quelques clés : la Parole de Dieu – le glaive de l’Esprit qui nous donne la force de résister, l’évangélisation, la prière et le jeûne, le pardon, l’aumône, l’accompagnement spirituel, l’Eucharistie… nous expliquant comment chacune de ces clés ouvrent les portes de notre cœur pour qu’y demeure le Seigneur. Vous trouverez ici le texte complet de son intervention. Bonne lecture.



Texte intégral de la conférence du père Protot
Témoignage montré durant la conférence


Acte d’espérance

Mon Dieu, j’espère avec une ferme confiance que Vous me donnerez, par les mérites de Notre-Seigneur Jésus-Christ, Votre grâce en ce monde et le bonheur éternel dans l’autre, parce que Vous l’avez promis et que Vous êtes toujours fidèles dans Vos promesses.

2019-03-30T08:13:09+01:00